LESSOR Magazine

Poster par: Jacques Combeing Dans: Root Le:

On parle de CoMBEiNG dans le magazine L'Essor du 30 août 2018 :

Transformer son véhicule utilitaire en mini camping-car, c'est le concept proposé par l'entreprise de Montrond-les-Bains à destination des vacanciers nomades ou des férus de sport de plein air.

Envie de s'évader sur un coup de tête sans contraintes ? C'est l'état d'esprit véhiculé par Combeing. Empreint de liberté, Jacques Dorin, ancien responsable de bureau d'études chez Vinci Construction, a eu l'idée début 2015 d'imaginer un kit modulaire et démontable à installer dans son utilitaire. Après la réalisation d'un prototype, il fait appel pour l'aider dans la fabrication à Alain Chapuis, directeur de la menuiserie Chapuis à Civens près de Feurs, avec qui il a noué des liens par le passé à travers leurs professions respectives. De prototypes en prototypes, l'entreprise naît en mai 2016. En juin dernier, le brevet de l'INPI lui a été décerné et le brevet européen est en cours d'examen.

La SAS propose quatre types de kits pour une fourchette de prix entre 1 500 et 4 500 €. Livré dans un délai de 3 à 5 semaines, le kit fonctionne comme un jeu de Lego©. Il consiste à un assemblage de caissons en bois de peuplier contreplaqué, supportés par un plancher, venant s'emboîter les uns dans les autres. Livrés avec un guide des configurations possibles, ils laissent toute latitude au client de configurer son utilitaire selon l'imagination. Au déjeuner, on déplie la table pour servir le repas préparé sur la mini-gazinière, posée sur les caissons. Le soir, on replie le tout pour déployer le couchage, simple ou double selon les besoins. Des toilettes sèches peuvent aussi être installées.

Adapté à tout type d'usage, le kit d'une contenance de 700 à 800 litres, se range lorsqu'il n'est plus utile et est transposable d'un véhicule à l'autre. La majeure partie de la fabrication est assurée par la menuiserie Chapuis, l'autre partie est fabriquée à Saint-Bonnet-le-Courreau. Les gérants, investis dans une démarche de responsabilité sociétale, font appel aux Esat de Bussières et de Feurs, pour le montage des kits dont la commercialisation se fait uniquement par Internet.

Combeing a enregistré en 2016-2017 un chiffre d'affaires de 370 000 €. Depuis la création, 342 kits ont été vendus. Le recrutement d'une personne début 2019 est en cours pour assurer la préparation des commandes, l'expédition et la livraison dont 7 à 8 % se fait à l'étranger (Suisse, Belgique, Allemagne).

Noémie Coquet

Comments

Leave your comment